750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saperlicroquette

Saperlicroquette

Le blog sans prétention d'une maman au fourneau...


Baechu kimchi

Publié par Veu2 sur 31 Janvier 2017, 08:37am

Catégories : #Accompagnements, #salé

Baechu kimchi

Le kimchi, à la maison, c'est notre nouveau condiment préféré. Il est au top sauté avec du riz, il sublime les plats de curry,... M. Saperlicroco en est fou ! C'est bien simple, il pourrait en manger avec n'importe quoi, y compris au petit déjeuner sur des tartines !

J'ai adapté la recette que j'ai trouvé dans un livre de Marie Laforêt sur les fromages végétaux. Je sais rien à voir avec les fromages (à part que ce produit est issu d'un procédé de fermentation). En particulier, j'ai remplacé la purée de piment par 2 petits piments dits "végétariens" aux Antilles. C'est un délice ! Ce sont des piments au goût prononcé du piment mais sans la brûlure. Depuis que je connais et que j'en ai fait poussé en pots, j'en mets un peu partout. Et dans le kimchi, c'est top !

Baechu kimchi

Pour un bocal d'1 L :

  • 1 chou chinois
  • 1 carotte
  • 1 radis noir
  • 2 oignons nouveaux
  • 4 cuillères à café de gingembre frais râpé
  • 2 gousses d'ail
  • 2 petits piments végétariens (ou 2 cuillères à soupe de purée de piments)
  • 4 cuillères à soupe de sucre blond de canne
  • 4 cuillères à soupe de tamari
  • gros sel
  • eau

 

Couper le chou chinois en 4 dans la longueur. Placer les quartiers de chou dans un plat. Couvrir de gros sel en prenant le soin d'intercaler du sel entre les feuilles. Couvrir d'un torchon propre et laisser dégorger 24 heures.

Laver les feuilles de chou au moins 3 fois. Couper le chou en lanières et les mettre dans un saladier. Peler (si besoin) et découper les autres légumes en bâtonnets et les mettre aussi dans le saladier.

Ajouter le gingembre râpé, l'ail haché et les piments débarrassés de leurs graines et hachés. Mélanger bien (y mettre les mains si besoin). Ajouter le sucre et le tamarin, bien mélanger à nouveau. Mettre le tout dans un bocal (préalablement stérilisé), couvrir d'eau. Les légumes doivent être bien immergés et ne doivent surtout pas être en contact avec l'air. Le bocal doit être ajusté à la quantité afin qu'il n'y ait pas trop d'air et empêcher le développement de mauvaises bactéries. Fermer le couvercle sans serrer.

Laisser le kimchi fermenter pendant 3 à 4 jours, maximum 1 semaine (le mien a nécessité 1 semaine). Goûter. Les légumes doivent être tendres et acidulés. Si une odeur nauséabonde s'échappe du bocal, jeter le tout. Le kimchi sent le chou, le gingembre et l'ail. 

Réserver le kimchi au réfrigérateur fermé par un couvercle bien hermétique.

Une fois ouvert, le consommer dans les 2 mois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents